Biopsie du sein
santé au quotidien

Biopsie du sein

Uretrocystographie
santé au quotidien

Uretrocystographie

Vaccin contre la rage
santé au quotidien

Vaccin contre la rage

Echographie pelvienne
santé au quotidien

Echographie pelvienne

Douleur dans la poitrine
santé au quotidien

Douleur dans la poitrine

Cataracte
santé au quotidien

Cataracte

Douleur auriculaire
santé au quotidien

Douleur auriculaire

Douleur oculaire
santé au quotidien

Douleur oculaire

Angiome
santé au quotidien

Angiome

Gastro-entérite
santé au quotidien

Gastro-entérite

Douleur lombaire
santé au quotidien

Douleur lombaire

Ronflement

Ronflement

Le ronflement est un bruit respiratoire, provoqué avant tout durant l'inspiration, et survenant pendant le sommeil.

Qu'est-ce que c'est ?

Le ronflement n'est qu'un symptôme d'une maladie appelée rhonchopathie chronique. Il en constitue la forme la plus bénigne.

Il existe une version plus grave appelée syndrome d'apnée du sommeil. On considère généralement, dans un groupe d'adultes, que 20 % des sujets ronflent régulièrement, 30 % occasionnellement, et que plus de la moitié d'entre eux gêne le sommeil du conjoint.

La fréquence du ronflement augmente régulièrement à partir de 30 ans jusqu'à 50 ou 60 ans, puis se stabilise. Les femmes qui ronflent sont rares jusqu'à 50 ans puis leur nombre rejoint celui des hommes au-delà.

La ventilation est instable pendant l'endormissement avec parfois des apnées. En phase de sommeil lent, la ventilation devient régulière, mais la résistance des voies aériennes supérieures augmente. Lors du passage en sommeil paradoxal, caractérisé par un réveil électrique du cerveau, les irrégularités respiratoires réapparaissent, ainsi que les apnées.

Le bruit du ronflement est fondé sur le principe de l'effet Venturi qui apparaît lorsqu'un fluide en mouvement dans un conduit souple traverse une portion rétrécie. Ce rétrécissement provoque une accélération ponctuelle de ce fluide et une dépression (collapsus) qui va coller les parois, si le conduit est élastique.

Ce collapsus entraîne un arrêt du passage du fluide et de la dépression. La paroi élastique s'ouvre à nouveau et le cycle recommence. L'alternance « ouverture/collapsus », provoque la mise en vibration du conduit et donc le ronflement.

Quel traitement ?

Les mesures hygiéno-diététiques sont toujours proposées en premier et peuvent souvent suffire à limiter le bruit : arrêt définitif des boissons alcoolisées le soir, diminution du tabac, la correction d'un surpoids par un régime alimentaire approprié et de la reprise d'une activité sportive régulière va dans le même sens.

La pression positive continue nasale (CPAP) est un appareillage permettant l'application d'une pression positive continue d'air dans les voies aériennes du ronfleur et empêchant ainsi la survenue d'apnées obstructives. Il est utilisé en cas de syndrome d'apnée du sommeil.

La chirurgie, le laser, la radiofréquence et d'autres techniques peuvent parfois être proposées par le médecin, mais aucune d'entre elles ne permet de guérir 100 % des ronfleurs.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
18 commentaires - Ronflement
  • avatar
    bancaire -

    c est vrai j ai un appareil pour l apnee du sommeil dur dur de le supporter et esthetique du tout beaucoup de progres a faire pour cela

  • avatar
    papymamy -

    Après des ronflements réguliers et des apnées du sommeil, l opération je ne la recommande pas très douloureuse, je vous parle en connaissance de cause, mon mari a été opéré et en plus lui il a fait des complications post opératoires, tout ça pour une efficacité de 2 ans avec reprise ensuite beaucoup moins importante .
    Nous avons trouvé une solution très efficace, c est une bague que vous pouvez-vous trouver en pharmacie et qui agit sur un point d'acupuncture, on la place au petit doigt

  • avatar
    berray57 -

    ça fait 8 ans (oui 8 ans) que je suis sous PPC : la presion positive continue. En plus des ronflements je faisais de l'apnée : 71 apnées à l'heure! Ce qui veut dire dormir sans se reposer, faire des micro-sommeils et prendre des risques au quotidien.
    Bien sûr il y a la contrainte du masque, mais en 3 nuits j'ai récupéré des années de non-sommeil. Et ma voisine ne me retrouve plus assis au bord du lit à chercher l'air lorsque tout s'est "arrêté".
    Quel confort de vie. Sans médicament puisque c'est mécanique.
    Et cela ne gâche en rien la vie de couple. Bien au contraire : au lieu d'attendre d'être complètement fatiguée pour pouvoir dormir, et bien elle vient se coucher en même temps que moi! Ça vaut bien un tout petit effort non?

  • avatar
    martina77 -

    Pour le ronflement, j'ai trouvé chez AUCHAN des taies d'oreiller de la marque ALBATROS réf 9548 qui étaient marquées anti ronflement
    et qui s'avèrent être très efficaces car je l'ai testée moi même car je ronflais aussi comme mon mari et ça marche nous ne ronflons plus.

  • avatar
    alexmex38 -

    Vous ne parlez pas d'un traitement relativement simple et très efficace: Ce sont les orthèses d'avancée mandibulaires: sortes de "protèges dents "moins volumineux qui doivent être réalisés sur mesures par un chirurgien-dentiste ayant les compétences requises.
    Ces dispositifs mis au point par les dentistes sont très utilisés
    aussi pour les apnées du sommeil... mais pas en France par manque de formations et d'informations!?...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]