Oedème
santé au quotidien

Oedème

Dents cassées
santé au quotidien

Dents cassées

Perte de connaissance
santé au quotidien

Perte de connaissance

Hernie inguinale
santé au quotidien

Hernie inguinale

Cervicalgies
santé au quotidien

Cervicalgies

Douleur auriculaire
santé au quotidien

Douleur auriculaire

Tendinites
santé au quotidien

Tendinites

Vaccin contre la rubéole
santé au quotidien

Vaccin contre la rubéole

Appendicite
santé au quotidien

Appendicite

Biopsie musculaire
santé au quotidien

Biopsie musculaire

Douleur de la main
santé au quotidien

Douleur de la main

Souffle au coeur

Souffle au coeur

Ce bruit anormal entendu à l'auscultation remplit les phases normalement silencieuses entre les bruits habituels du cœur. Parfois anodin, il peut être le signe d'une malformation cardiaque.

Définition et anatomie:
Le souffle au cœur peut être systolique. Il survient alors durant la systole, c'est-à-dire la phase d'éjection du sang du ventricule gauche vers l'aorte ou du ventricule droit vers l'artère pulmonaire.
Il peut aussi être diastolique. Il survient alors pendant la diastole, la phase de relaxation du cœur. Il peut enfin être continu pendant toute la durée de la systole et de la diastole.
Sa localisation cardiaque et son intensité sont également variables.

Origine :
Le souffle au cœur traduit généralement une anomalie de fonctionnement des valves cardiaques au niveau des différents orifices du cœur.
L'orifice peut est rétréci. Le sang génère alors un bruit râpeux et dur en passant dans l'orifice.
La valve peut également ne plus être étanche. Le sang reflue alors au travers de l'orifice et génère un bruit plus léger. On parle alors de souffle d'insuffisance.
Une valve peut également être abîmée et rétrécie par des calcifications ou des plaques d'athérome qui peuvent donner un souffle.
Enfin certains souffles au cœur sont dits anorganiques. Sans rapport avec une anomalie cardiaque, ils sont anodins et généralement découverts de façon fortuite, le plus souvent chez les enfants et les jeunes adultes dont la paroi thoracique est fine.

Traitement :
Devant tout souffle au cœur, un bilan cardiovasculaire s'impose afin d'évaluer l'intensité de l'atteinte, de mesurer le retentissement sur la fonction cardiaque, et d'envisager ou non une intervention. Il repose sur un electrocardiogramme et sur une echocardiographie doppler. Cette dernière permet de préciser l'origine du souffle et de vérifier l'état des valves.
A l'issue de ces examens primaires le médecin peut demander si nécessaire des examens complémentaires comme une épreuve d'effort ou une angiographie cardiaque.
La découverte d'un souffle au cœur doit également s'accompagner de mesures de protection en cas de syndrome infectieux afin d'éviter la survenue d'une endocardite. Cette infection provoquée par une bactérie qui se greffe sur une valve peut provoquer sa destruction.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Souffle au coeur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]