Echographie pelvienne
santé au quotidien

Echographie pelvienne

Souffle au coeur
santé au quotidien

Souffle au coeur

Varicelle
santé au quotidien

Varicelle

Coloscopie
santé au quotidien

Coloscopie

Coliques néphrétiques
santé au quotidien

Coliques néphrétiques

Piqûre de méduse
santé au quotidien

Piqûre de méduse

Légionellose
santé au quotidien

Légionellose

Abcès dentaire
santé au quotidien

Abcès dentaire

Toux
santé au quotidien

Toux

Sinusite
santé au quotidien

Sinusite

Ronflement
santé au quotidien

Ronflement

Douleur de la cheville
santé au quotidien

Douleur de la cheville

Strabisme

Strabisme

Le strabisme n'est pas une simple anomalie esthétique. Faute d'une prise en charge précoce il entraîne des dommages irréversibles.

Prévalence :

3 à 4% de la population française est atteinte de strabisme, soit environ 1,5 millions de personnes.

Anatomie :

Cette déviation des axes visuels altère la vision des deux yeux (binoculaire) qui permet d'avoir un champ visuel optimal et de percevoir les objets dans l'espace.

Il est provoqué par un déséquilibre des forces musculaires maintenant les axes visuels. Ce déséquilibre entraîne un strabisme convergent si l'oeil dévie vers l'intérieur, un strabisme divergent vers l'extérieur et enfin un strabisme vertical vers le haut ou le bas.

Le cerveau reçoit alors deux images en décalage et en neutralise une afin que la vision ne soit pas double. Au fil du temps, l'œil lésé perd en acuité. Ce phénomène appelé l'amblyopie est une complication grave qui peut entraîner la perte définitive de la vision binoculaire quand elle n'est pas prise en charge précocement, avant l'âge de six ans.

Avant le traitement :

La correction d'éventuelles amétropies (hypermétropie, myopie ou astigmatisme) par des lunettes est indispensable et doit être préalable au traitement. Ce dernier a pour but de prévenir et de corriger l'amblyopie qui survient dans près de la moitié des cas de strabisme.

Le traitement :

La rééducation permet de réapprendre au cerveau à utiliser les deux yeux en les faisant travailler en alternance. On impose à chaque œil, l'un après l'autre, une occlusion grâce à un collyre qui brouille la vision, un cache, ou le port alterné de lunettes dont le verre droit ou gauche trouble la vue.

Une opération chirurgicale pourra également être décidée pour corriger les conséquences esthétiques du strabisme mais aussi améliorer la qualité visuelle en intervenant sur le muscle responsable du strabisme.

Les patients les plus jeunes peuvent aussi bénéficier d'injections de toxine botulique qui paralyse les muscles hyperactifs et régule ainsi les forces musculaires des deux yeux.

Les traitements n'entraînent pas l'arrêt du port des lunettes correctrices et l'acuité visuelle du patient devra être contrôlée tous les six mois.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Strabisme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]