Vertiges
santé au quotidien

Vertiges

Douleur oculaire
santé au quotidien

Douleur oculaire

Aphtes
santé au quotidien

Aphtes

Ph-métrie
santé au quotidien

Ph-métrie

Nez bouché
santé au quotidien

Nez bouché

Urétéroscopie
santé au quotidien

Urétéroscopie

IRM abdomino-pelvienne
santé au quotidien

IRM abdomino-pelvienne

Convulsions chez l'enfant
santé au quotidien

Convulsions chez l'enfant

Scanner
santé au quotidien

Scanner

Herpès
santé au quotidien

Herpès

Démangeaisons de l'enfant
santé au quotidien

Démangeaisons de l'enfant

Constipation de l'enfant
santé au quotidien

Constipation de l'enfant

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien

Ce syndrome est provoqué par la compression du nerf médian lors de son trajet dans le canal carpien qui traverse le poignet.

Anatomie
Le canal carpien est un espace traversant le poignet. Il est limité à l'arrière par les os de la main et à l'avant par le ligament annulaire. Le canal est parcouru par le nerf médian et les tendons fléchisseurs des doigts.

La fonction principale du nerf médian est de permettre d'effectuer une pince entre le pouce et les doigts qui permet la préhension des objets. Il est également en partie responsable de la sensibilité des doigts et de la main.

Facteurs déclenchants
La compression du canal altère la fonction sensitive et motrice.
Elle peut avoir différentes origines :
- L'inflammation des tendons fléchisseurs des doigts.
- La formation de cal, une saillie osseuse anormale qui va rétrécir le tunnel.
Toutefois, dans plus de la moitié des cas, le syndrome du canal carpien est sans cause précise.
La femme est trois fois plus touchée que l'homme par le syndrome du canal carpien, sans que la cause en soit déterminée jusqu'à aujourd'hui.

Le syndrome se déclare généralement à la suite de mouvements répétés imposant à la main et au poignet une position inhabituelle et non physiologique.

Symptômes:
Le patient ressent des fourmillements d'une ou des deux mains pendant la nuit ou au réveil qui ont la particularité d'épargner l'auriculaire. Ils sont parfois associés à une impression de gonflement des doigts et une sensibilité au froid. Ces fourmillements surviennent parfois aussi la journée lors de certaines tâches.
L'évolution se fait généralement par poussées. À un stade plus avancé une fonte musculaire est constatée à la base du pouce.

Traitement
Le traitement est médical en première intention, grâce à des infiltrations. La pose d'une attelle peut accompagner ce traitement, mais s'avère inefficace sur le long terme si le problème perdure.
Si les douleurs résistent au traitement médical ou en cas d'altération de la vie quotidienne le traitement sera chirurgical. Il consiste à sectionner le ligament annulaire. Après l'opération, une gêne est ressentie durant environ quatre semaines.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...