Toux
santé au quotidien

Toux

Angiome
santé au quotidien

Angiome

Perte de connaissance
santé au quotidien

Perte de connaissance

Herpès
santé au quotidien

Herpès

Coliques néphrétiques
santé au quotidien

Coliques néphrétiques

Uretrocystographie
santé au quotidien

Uretrocystographie

Allergie à l'aspirine
santé au quotidien

Allergie à l'aspirine

Psoriasis
santé au quotidien

Psoriasis

Infection des amygdales
santé au quotidien

Infection des amygdales

Crise de foie
santé au quotidien

Crise de foie

Vaccin contre l'hépatite B

Vaccin contre l'hépatite B

L'hépatite B est une des maladies infectieuses les plus fréquentes au monde causant 780 000 décès chaque année. La vaccination permet de se protéger efficacement contre cette maladie.

La maladie :

Selon l'OMS, 280 millions de personnes dans le monde souffrent d'une infection chronique du virus de l'hépatite B.

Le virus se transmet par contact avec le sang ou d'autres fluides corporels provenant d'une personne infectée.

Cette maladie est souvent asymptomatique mais elle peut aussi être mortelle car elle augmente le risque de survenue de cirrhose et de cancer du foie de très mauvais pronostic.

Environ 780 000 personnes meurent chaque année des suites d'une infection par l'hépatite B dont 650 000 par cirrhose ou par cancer et 130 000 des suites d'une hépatite B aiguë.

Le vaccin :

Le vaccin contre l'hépatite B peut être administré seul ou associé au vaccin contre l'hépatite A.

Chez le nourrisson, il peut être combiné dans un vaccin héxavalent également contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et les infections à Hæmophilus influenzæ de type b (vaccin DTPolio Hib + hépatite B)

Le vaccin est injecté par voie intramusculaire dans la région de l'épaule ou dans la cuisse chez le nourrisson.

Calendrier vaccinal :

En France, la vaccination contre l'hépatite B fait partie du calendrier vaccinal de l'enfant.

La vaccination contre l'hépatite B est obligatoire pour toutes les personnes qui travaillent au sein d'un établissement de santé qui les expose à un risque de contamination.

La vaccination nécessite trois injections.

Chez le nourrisson, elle démarre à l'âge de deux mois, la deuxième dose étant administrée à quatre mois et la dernière entre 16 et 18 mois.

Enfin la vaccination des nouveau-nés dont la mère est porteuse du virus est systématique et commence le jour de la naissance.

Effets indésirables :

A la fin des années 90 est apparue une suspicion de survenue de cas de sclérose en plaque en lien avec la vaccination contre l'hépatite B. Aucun lien de causalité n'a pu être mis en évidence par les études menées en France à la suite de cette polémique.

La vaccination des enfants contre l'hépatite B sauve significativement plus de vies qu'elle n'en met en danger.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz IMC
quiz
Quiz IMC
Saisissez votre poids et votre taille pour calculer votre Indice de Masse Corporelle