Douleur de l'épaule
santé au quotidien

Douleur de l'épaule

Fibroscopie digestive
santé au quotidien

Fibroscopie digestive

Insomnie
santé au quotidien

Insomnie

Contracture
santé au quotidien

Contracture

Saignement digestif haut
santé au quotidien

Saignement digestif haut

IRM abdomino-pelvienne
santé au quotidien

IRM abdomino-pelvienne

Trachéite
santé au quotidien

Trachéite

Urétéroscopie
santé au quotidien

Urétéroscopie

Mononucléose infectieuse
santé au quotidien

Mononucléose infectieuse

Syncope
santé au quotidien

Syncope

Prostatite
santé au quotidien

Prostatite

Vaccin contre la rubéole

Vaccin contre la rubéole

Cette maladie infectieuse due à un virus est l'objet d'une vaccination dans la petite enfance. Elle peut s'avérer très grave lorsqu'elle survient à l'âge adulte au cours de la grossesse, entraînant la mort du fœtus ou des malformations congénitales chez le nouveau-né.

La maladie :

Dans la moitié des cas, la rubéole ne donne pas ou peu de symptômes.

Chez les jeunes enfants, le principal signe est l'éruption de boutons qui apparaissant au niveau du visage et progressent de la tête aux pieds.

Les complications de la rubéole sont rares mais chez les femmes enceintes, le virus passe à travers le placenta et infecte le fœtus chez qui il provoque des lésions. Plus la contamination est précoce, plus l'atteinte est sévère. Le fœtus peut contracter une surdité ou avoir des atteintes cardiaques et oculaires, un retard de développement, une méningo-encéphalites (infections des méninges et du cerveau) ...

Le vaccin :

Compte tenu de l'absence de traitement spécifique de la rubéole, la prévention vaccinale est essentielle.

Le vaccin est généralement administré en combinaison avec les vaccins contre la rougeole et les oreillons (vaccin trivalent ROR) et fait partie du calendrier vaccinal.

Ces vaccins sont injectés par voie intramusculaire ou sous-cutanée.

Indications :

La vaccination contre la rubéole est recommandée pour tous les nourrissons âgés de 12 mois. Une seconde injection du vaccin est recommandée au cours de la deuxième année, c'est-à-dire entre l'âge de 13 et 24 mois.

Chez les nourrissons gardés en collectivité, la primovaccination peut être avancée dès l'âge de 9 mois et la seconde entre 12 et 15 mois.

Le vaccin ROR est également recommandé aux personnes nées entre 1980 et 1991 qui n'ont pas généralement pas été vaccinées contre la rougeole pendant l'enfance.

La vaccination est fortement recommandée à toutes les jeunes femmes non vaccinées.

En cas de grossesse, si la future mère n'est pas immunisée, la vaccination contre la rubéole sera effectuée immédiatement après l'accouchement, avant la sortie de la maternité, de manière à prévenir tout risque en cas de grossesse ultérieure.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz tabac
quiz
Quiz tabac
Combien de temps après vous être réveillé, fumez-vous votre première cigarette ? Trouvez-vous...
 
0 commentaire - Vaccin contre la rubéole
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]