Diabète de type 1
santé au quotidien

Diabète de type 1

Epilepsie
santé au quotidien

Epilepsie

Rubéole
santé au quotidien

Rubéole

Vaccin contre la grippe
santé au quotidien

Vaccin contre la grippe

Entorse de la cheville
santé au quotidien

Entorse de la cheville

Coliques néphrétiques
santé au quotidien

Coliques néphrétiques

Cécité
santé au quotidien

Cécité

Dépistage du cholesterol
santé au quotidien

Dépistage du cholesterol

Infarctus du myocarde
santé au quotidien

Infarctus du myocarde

Infection nosocomiale
santé au quotidien

Infection nosocomiale

Syncope
santé au quotidien

Syncope

Vaccin de l'hépatite A

Vaccin de l'hépatite A

La coqueluche est une maladie infectieuse très contagieuse et dangereuse pour le nourrisson. La vaccination fait donc partie du calendrier vaccinal des nourrissons.

La maladie :

La coqueluche se transmet par voie aérienne ou par contact direct avec une personne infectée.

La période d'incubation est en moyenne d'une dizaine de jours.

Le patient souffre des quintes de toux violentes caractéristiques de la coqueluche, parfois appelées « chant du coq ».

Les complications de la coqueluche peuvent être respiratoires (pneumonie) ou neurologiques (convulsions, encéphalopathie). Chez les nourrissons, elle peut entraîner des arrêts de la respiration et un manque d'oxygène qui se traduit par une cyanose (coloration bleue de la peau) qui sont des urgences vitales.

Prévention et traitement :

La vaccination est obligatoire en France.

La coqueluche est très sévère chez les enfants de moins de 6 mois qui, dans la majorité des cas, sont contaminés par l'entourage adulte. Il est donc essentiel d'effectuer un rappel du vaccin chez les adolescents et les adultes au contact de nourrissons et chez tous les adultes de 26 à 28 ans.

Le vaccin :

Les vaccins disponibles sont le plus souvent combinés à d'autres vaccins contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et les infections à Hæmophilus influenzæ de type b (vaccin DTPolio Hib) et parfois aussi contre l'hépatite B (vaccin DTPolio Hib + hépatite B).

Ils sont injectés par voie intramusculaire dans la région de l'épaule ou dans la cuisse chez le nourrisson.

Calendrier vaccinal :

Chez les nourrissons, la vaccination est réalisée en trois fois à l'âge de 2, 3 et 4 mois.

Un premier rappel est fait à l'âge de 16 à 18 mois et un second entre 11 et 13 ans car la protection que confère le vaccin n'excède pas une dizaine d'années.

Pour les enfants qui n'ont pas reçu de rappel entre 11 et 13 ans, il est recommandé d'effectuer à un rattrapage entre 16 et 18 ans. La même recommandation s'applique aux adultes qui n'ont pas eu de rappel depuis plus de dix ans, en particulier à ceux qui souhaitent avoir un enfant.

sur le même thème

Carnet de santé de Mars 2016
carnet de santé
Carnet de santé de Mars 2016
Les Français soutiennent la hausse du paquet de cigarettes à 10€ et les fumeurs reconnaissent le...
L'art de la pensée positive
focus sur
L'art de la pensée positive
Prenons l'exemple de la nouvelle année. Au-delà des festivités, c'est l'occasion de se remettre...
Quiz audition
quiz
Quiz audition
Après un concert, on peut avoir des bourdonnements, mais ça passe... Les effets sonores sont-ils...
 
0 commentaire - Vaccin de l'hépatite A
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]